_ QUI SOMMES-NOUS ?


Voyageurs, étudiants postulants, artistes et rêveurs, amoureux des arts, vous êtes les bienvenus,

Si comme nous vous pensez possible le développement socio-économique de nos pays africains par les vecteur de l’éducation et de l’art, si vous voulez inspirer le changement, contribuer au rayonnement de votre culture à l’international.

L’EITB –Atelier Nomade est un théâtre-École dynamique au programme sans cesse réinventé en fonction de nos réalités de terrain. Nos étudiants viennent de tous les pays de la sous- région ce qui nous assure un réseau naturel parmi les artistes et entreprises créatrices de demain dans toute la sous-région. Le théâtre est par définition un travail d’équipe.

Fédérons nos énergies. Notre équipe cosmopolite n’attend plus que vous. Rejoignez-nous !

Urgence !

Il nous faut une scène nouvelle,
Un théâtre qui nous ressemble,
Un théâtre qui parle à la majorité des hommes.
Cherchons autour de nous,
Puisons dans le passé pour l’avenir.
Fouillons, déblayons, nettoyons, rejetons ;
Cherchons toujours et encore jusqu’à l’explosion de nos limites.
Nos jours sont affamés d’inventivités et demain boira à notre source.
L’Afrique est un seul corps,
Dans ses vaisseaux sanguins,
Circulons nos créations.

Alougbine Dine, Fondateur et Directeur artistique de l’Ecole Internationale de Théâtre du Bénin.


Enseigner pour former et répandre l’art : une programmation au service du développement.

En réunissant à Togbin, du 12 au 15 Aôut 2012, un Conseil Scientifique composé d’universitaires, de praticiens professionnel de haut niveau et, même, d’anciens stagiaires issus des premières promotions, l’École Internationale de Théâtre du Bénin (EITB) a voulu donner une nouvelle orientation générale à son offre de formation.

A la formation surtout pratique des premières promotions, la Direction de l’EITB a voulu ajouter, non seulement la dimension intellectuelle théorique qui permet un exercice raisonné des diverses composantes de l’art du spectacle vivant, mais aussi et surtout l’envergure internationale et universitaire qui donne les possibilités d’évolution, grâce à la recherche scientifique.

En se dotant d’un Conseil scientifique international, l’EITB a voulu également s’inscrire dans la légalité d’une structure d’enseignement supérieur et de recherche universitaire, afin d’évoluer vers une formation diplômante de haut niveau.

Le rôle d’un Conseil scientifique de cette nature et de cette qualité, c’est de veiller à l’élaboration d’une programmation conforme aux normes d’un enseignement supérieur, à la fois par le contenu scientifique, la structuration académique, l’échelonnement progressif et la hiérarchisation de la transmission des connaissances. L’utilisation intégrée de cours magistraux théoriques, de travaux pratiques et dirigés, d’études de cas, de séminaires, de conférences, de recherches documentaires, de recherches de terrain, des langues étrangères, des nouvelles technologies de l’information et de la communication ; le contrôle continu des connaissances et la rédaction de mémoires-projets de fin de formation s »ajoutent désormais aux ateliers pratiques constituées d’exercices d’expression et de maîtrise des différentes parties du corps, d’initiation aux arts de la scène et aux lectures-spectacles, pour donner à la formation acquises à l’EITB ce caractère professionnel total qui réunit les qualités d’un conservatoire des arts et métiers et celles d’un institut universitaire de technologie.

Sous couvert de théâtre, la formation de l’EITB a l’avantage supplémentaire d’ouvrir à tous les arts qui concourent à l’élaboration et à l’exécution d’un spectacle vivant, de toutes les cultures du monde, grâce à l’intervention de formateurs venant de plusieurs horizons. Et le Conseil scientifique international de l’EITB réunit toutes les sensibilités intellectuelles, artistiques et culturelles pour veiller à garantir à sa formation cette pluridisciplinarité et cette multi-culturalité capables de l’élever à la dimension d’une formation professionnelle de type universel (parce que, justement, elle est pleinement universitaire).

L’adhésion de la programmation au processus de Bologne instituant le LMD (Licence-Master-Doctorat) finit d’inscrire l’Ecole dans la modernité et les tendances actuelles des formations de type universitaire. Et parce que la formation débouchera sur des mémoires-projets, l’EITB fera mieux que les universités enformant à l’auto-emploi, en aidant ses pensionnaires à structurer leurs projets professionnelles et à en rechercher les moyens de réalisation.

Sous couvert de théâtre, la formation de l’EITB a l’avantage supplémentaire d’ouvrir à tous les arts qui concourent à l’élaboration et à l’exécution d’un spectacle vivant, de toutes les cultures du monde, grâce à l’intervention de formateurs venant de plusieurs horizons. Et le Conseil scientifique international de l’EITB réunit toutes les sensibilités intellectuelles, artistiques et culturelles pour veiller à garantir à sa formation cette pluridisciplinarité et cette multi-culturalité capables de l’élever à la dimension d’une formation professionnelle de type universel (parce que, justement, elle est pleinement universitaire).

L’adhésion de la programmation au processus de Bologne instituant le LMD (Licence-Master-Doctorat) finit d’inscrire l’Ecole dans la modernité et les tendances actuelles des formations de type universitaire. Et parce que la formation débouchera sur des mémoires-projets, l’EITB fera mieux que les universités enformant à l’auto-emploi, en aidant ses pensionnaires à structurer leurs projets professionnelles et à en rechercher les moyens de réalisation.

Prof. Bienvenu KOUDJO
Président du Conseil scientifique International
Et Directeur pédagogique de l’EITB

Equipe de EITB

Personnel enseignant

Au total 26 enseignants interviennent dont 13 professionnels chevronnés, 8 professeurs titulaires et 5 maîtres assistants. Ces enseignants sont issus des établissements suivants :

  • ENSATT : École Nationale Supérieure des Arts et Technique du Théâtre (France).
  • École Supérieure des Arts d’Amsterdam (Pays-Bas).
  • +des professeurs invités de l’École de Théâtre d’Amsterdam et de l’Université d’Abomey-Calavi

Personnel encadrant

  • Un Directeur Artistique, metteur en scène expérimenté
  • Un Directeur pédagogique, Professeur d’Université, enseignant de sémiologie théâtrale à l’Université d’Abomey-Calavi.
  • Une administratrice expérimentée en gestion de projet culturel.
  • Un comptable.
  • Des collaborateurs extérieurs de diverses compétences.

Programme pédagogique - Méthode d'enseignement

Cours fondamentaux :

Histoire du théâtre, de l’art dramatique, structuration de l’espace, analyse du texte dramatique, analyse cinématographique, droit, éveil du corps, cycles techniques, initiations instrumentale, solfège, chant, improvisation, masque, commedia dell’arte, danse, rituels d’Afrique et leur relation avec les arts de la scène, le kotéba, le mvett, le concert-party, le salamè, le djogbé et l’art du griot, mise en scène, théâtre jeune public, théâtre de marionnettes, gestion de compagnie et d’événement, projet mémoire.

Rencontres professionnelles

Création de spectacles, et tournée du répertoire dans la sous-région avec le festival Migration ;
Travaux pratiques et dirigés :
Lectures, production de fiche technique, écriture de scène, travail en groupe et personnel de l’étudiant Stage de 3 mois comme animateur d’ateliers en milieu scolaire.

Programme de formation des 06 semestres

Délivrance du diplôme :

Chaque module de formation est évalué par contrôle continu. Au travail théorique s’ajoutent les créations de spectacles, les tournées et les stages de terrain, l’élaboration d’un spectacle individuel de l’étudiant, d’une création collective des étudiants et la rédaction d’un projet mémoire de l’étudiant et sa soutenance devant un jury international.

En effet, à l’issu du 6ème semestre, l’étudiant dépose son mémoire projet.

  • Une première partie présente le projet professionnel que l’étudiant réalisera à la fin de sa formation.
  • La 2ème partie présente le projet proprement dit avec son échéancier de réalisation, son budget et les sources potentielles de financement.

UNE VÉRITABLE INTÉGRATION AU SERVICE DE L’EXCELLENCE

Situé sur la route des pêches, lieu de loisirs et de villégiature, dont les perspectives de développement sont grandes avec la réfection de la route dans les mois à venir, l’Ecole-théâtre est un lieu agréable où le cadre maritime, le jardin, le calme, offrent une qualité de vie sans équivalent. Le régime d’internat facilite la concentration des étudiants, ainsi que leur cohésion comme équipe à part entière.

LA VIE AU JOUR LE JOUR

Autour de la salle polyvalente où les cours ont lieu, les cases en dur et en bambou : ce sont les chambres mises à disposition des étudiants. A l’aile droite du bâtiment principal, s’étend le jardin, couvert par endroits. Tout au long du mur de la salle, trônent des armoires transparentes qui mettent en valeur le costumes et les protègent.
Puis au fond, du côté opposé, c’est la cuisine qui s’ouvre à vous par un comptoir-bar.
L’EITB y fournit aux étudiants les repas, trois fois par jour.

La transmission des valeurs à l’EITB passe par la culture d’un esprit de famille.

Le régime d’internat crée une discipline tissée autour d’un mode de vie familiale. Partager les repas, les chambres, les journées, les nuits, les idées, les travaux ménagers dans un même creuset d’apprentissage conduit inévitablement à former, en ces apprenants, un fort instinct d’équipe doublé d’une solidarité agissante.

La soutenance à l’EITB comporte 3 points :

  1. La performance individuelle du candidat à travers la représentation du spectacle créé par lui-même et dans lequel il est seul sur scène.
  2. La performance individuelle du candidat dans la représentation d’un spectacle de création collective de l’ensemble des étudiants dans lequel les rôles sont équilibrés.
  3. Enfin la soutenance traditionnelle du mémoire projet devant un jury international de 3 membres composé essentiellement par les membres du conseil scientifique.

Les critères d’évaluations finales traduisent précieusement l’objectif de la formation. Il s’agit de former des hommes et des femmes de théâtre capables de toucher à tout pour la réalisation d’un spectacle et non des comédiens tout court.

Ainsi, le calcul de la moyenne finale de la formation de chaque étudiant prend rigoureusement en compte.

  1. La moyenne générale des modules des 3 années de formation.
  2. La moyenne des performances artistiques de la soutenance
  3. La note du mémoire-projet soutenu
  4. Et enfin, la note d’engagement pour évaluer le dynamisme dont a fait preuve chaque étudiant durant les trois années de formation.
  5. C’est donc sur cette base que le conseil scientifique international proclame le résultat final.
    Le diplôme cosigné par l’EITB et le gouvernement béninois est délivré aux apprenants ayant réussi selon les critères susmentionnées fixées par le Conseil Scientifique International de l’EITB.

UNE VÉRITABLE INTÉGRATION AU SERVICE DE L’EXCELLENCE

Situé sur la route des pêches, lieu de loisirs et de villégiature, dont les perspectives de développement sont grandes avec la réfection de la route dans les mois à venir, l’Ecole-théâtre est un lieu agréable où le cadre maritime, le jardin, le calme, offrent une qualité de vie sans équivalent. Le régime d’internat facilite la concentration des étudiants, ainsi que leur cohésion comme équipe à part entière.

LA VIE AU JOUR LE JOUR

Autour de la salle polyvalente où les cours ont lieu, les cases en dur et en bambou : ce sont les chambres mises à disposition des étudiants. A l’aile droite du bâtiment principal, s’étend le jardin, couvert par endroits. Tout au long du mur de la salle, trônent des armoires transparentes qui mettent en valeur le costumes et les protègent.
Puis au fond, du côté opposé, c’est la cuisine qui s’ouvre à vous par un comptoir-bar.
L’EITB y fournit aux étudiants les repas, trois fois par jour.

LES MÉTIERS D’AVENIR

OBJECTIFS DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE

A l’issu des six semestres de formation, les diplômés sont capables de toucher à tout pour la réalisation d’un spectacle, de répondre aux attentes artistiques des metteurs en scènes, réaliser, d’initier eux-mêmes et de faire réaliser des projets de créations dramatiques de qualité.

Cette formation est faite pour vous si vous souhaitez :

  • Devenir un professionnel compétent, possédant pleinement les fondamentaux du métier tant sur le plan pratique que théorique et capable de conduire, d’un bout à l’autre, un projet de spectacle ou d’animation d’atelier de formation scolaires et amateurs ;
  • Ouvrir votre esprit à une vision globale de l’art du théâtre, développer votre culture générale,
  • Porter sur une œuvre théâtrale, un jugement critique fondé sur les critères techniques objectifs, parce que soutenus par une vaste connaissance du métier.
  • Vous initier à l’entreprenariat culturel afin de créer votre propre structure, ou pour répondre aux appels de toute entreprise culturelle tant nationale qu’internationale.

DÉBOUCHÉS CONCRETS

Le titulaire d’une licence professionnelle en arts et techniques de théâtre peut ensuite travailler comme :

  • Artiste comédien free-lance, dans un projet de pièce de théâtre, de film ou de tout spectacle vivant ;
  • Metteur en scène free-lance, capable de concevoir, de conduire lui-même un projet de création théâtrale, d’en encadrer la réalisation et d’en promouvoir la diffusion ;
  • Animateurs de formations dans des arts du spectacle, destinés à des amateurs en quête de professionnalisme ou à des scolaires qui veulent s’initier à la pratique des arts de la scène ;
  • Concepteur et/ou régisseur de costumes, de sonorisation et de lumière pour un spectacle ;
  • Scénographie, qui sait mettre en espace un texte dramatique ou un projet de spectacle ;
  • Administrateur/gestionnaire d’une entreprise culturelle.
  • Appui aux secteurs du système éducatif formel ;
  • Auto-emploi par la création d’entreprises culturelles ;

_ TÉMOIGNAGE D’ANCIENS ETUDIANTS

  • ALANDA KOUBIDINA
    « Faire des études à l’EITB, c’est acquérir des outils pertinents et rigoureux pour faire au mieux son métier d’acteur culturel. Aujourd’hui au Togo, je suis une référence….. L’Ecole a boosté et raffiné mon travail et m’a permis de : • Développer de sérieux partenariats et collaborations avec plusieurs acteurs culturels internationaux ; • Renforcer la qualité artistique de ma troupe ; • Créer un studio audio-visuel ; • Investir dans un centre d’accueil, de création de formation et de diffusion multidisciplinaire à Lomé. J’ai formé une centaine de jeunes scolaires, des amateurs et des professionnels dans le métier du spectacle. Une telle école, notre continent en a besoin pour répondre à l’urgence d’un véritable développement humain, social et économique. Il faut multiplier de pareilles initiatives ».
    ALANDA KOUBIDINA
    ANCIEN ETUDIANT // 1ère PROMOTION
  • LAURE GUIRE, BURKINA-FASO
    « A mon arrivée là, j’avais perdu tout espoir d’être une bonne comédienne. Mais voilà que, très rapidement, j’ai appris de bonnes méthodes de travail. Sur le plan artistique, théoriquement, j’ai connu le théâtre ; pratiquement, l’EITB m’a permis de me confirmer en tant que comédienne professionnelle au Burkina-Faso et m’a permis, par mon travail, de gravir des échelons. En effet, forte de la formation reçue et par compétition, j’ai été retenue comme metteur en scène pour une création majeure du Centre International de Théâtre de Ouagadougou (CITO), après compétition. J’ai grandi d’esprit à l’humanisme et au conseil de Monsieur le Directeur. Merci aussi pour la richesse du programme car je peux oser aujourd’hui fredonner des chants sans écorcher les oreilles de mon entourage ».
    LAURE GUIRE, BURKINA-FASO
    ANCIENNE ETUDIANTE //2è PROMOTION
INSCRIVEZ-VOUS